jeudi 25 janvier 2024

Défendre le glacier de La Grave

Glacier de la Girose, Soulèvements de la terre



Mouvement communaliste, Frédéric Lordon, Vivre Sans, Trotski

Téléphérique de la Grave, Nastassja Martin


Banderole lutte des glaces



lagopèdes

équipe glaciaire des soulèvements de la terre


Androsace du dauphiné

SATA, glacier de la Grave, androsaces







Zad la plus haute du monde, camping, girose

pelleteuse de la Sata

hélicoptère de la SATA



Glacier, aquarelle

lac d'altituge gelé, aquarelle





102 commentaires:

  1. Bravo !
    (sauf pour Google)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très jolie bd,merci et merci pour vos actions

      Supprimer
    2. C'est très beau! merci de nous avoir offert cette BD, bravo pour votre courage et bonne suite
      suite

      Supprimer
    3. Des dessins magnifiques au service d'une juste cause : merci de les partager gratuitement !

      Supprimer
    4. Merci de ces messages transmis avec autant de poésie! C'était un régal à lire. C'est certainement la bonne méthode pour passer les messages et aider à changer les mentalités. BRAVO

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Bravo heureusement il existe des humains courageux pour défendre notre environnement

      Supprimer
    2. Magnifique ! Un plaisir, une nécessité... Denis

      Supprimer
    3. tres bien un peu trop sage pour une realté en pleine evolution;..for

      Supprimer
    4. la terre se souleve d elle meme

      Supprimer
    5. Cette BD géniale décrit parfaitement l'esprit des citoyens qui sont montés là haut pour cette cause universelle qu'est la nécessaire défense de la nature et du monde vivant, tout simplement.
      Gérard, guide de haute montagne.

      Supprimer
    6. Merci pour ce texte et pour l'engagement

      Supprimer
    7. Merci de protéger cette beauté

      Supprimer
    8. Les aquarelles sont incroyables 🤗✨

      Supprimer
  3. Merci, c’est vraiment bien, excellent..bravo

    RépondreSupprimer
  4. Un très grand merci

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique ! Merci pour ce beau et puissant récit

    RépondreSupprimer
  6. Cette BD est magnifique, je l'ai partagée autour de moi. Bravo et merci <3
    J'ai suivi votre action sur le glacier via les réseaux des Soulèvements de la Terre. Merci pour votre engagement.
    Bonne continuation et à bientôt, peut-être, autour des luttes, cette année...
    Barbara

    RépondreSupprimer
  7. Je suis admiratif... Du dessin, du texte et de l'engagement. Bravo

    RépondreSupprimer
  8. Excellent ! J'ai ri - j'ai appris merci

    RépondreSupprimer
  9. Beaucoup de choses factuellement fausses malheureusement... le discours du collectif y est fidèlement retranscris. Le problème est donc de retranscrire des mensonges, de dénigrer et de diffamer sans chercher a s'informer et a vérifier ses sources. Les aquarelles sont très belles. Dommage de dévoyer votre talent. Votre BD n'aurait eu que plus de poids...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et en plus tu es dedans David Leguen ! Tu devrais être content. C'est pas tous les jours que tu portes un costard 😆

      Supprimer
    2. Peut-être est-ce pertinent de nous éclairer sur ce qu'il y a de faux?

      Supprimer
    3. oui, j'aimerais aussi savoir quelle est la défense de ce détracteur.
      Belle BD, surtout la qualité des dessins. Bravo pour l'engagement, purvu que celui-ci reste intelligent.

      Supprimer
  10. Quel magnifique travail! Et merci pour ce témoignage… C’est nécessaire.

    RépondreSupprimer
  11. Merci ! Merci ! C'est juste et magnifique.
    Mais je trouve dommage le choix de faire porter par un enfant la voix d'une forme colère très adulte, classiste, genrée et égocentrée.
    Et je crois que c'est dommage aussi de ne pas les embarquer autrement, les enfants, dans la lecture de ce travail et dans ce qu'il défend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant, je ne me suis pas posée la question, mais je la trouve pertinente. Pourtant ce gosse s'impose ? IL reflète le singe savant élevé par ses parents ? Il est bien là et nécessaire, je ne l'imagine pas adulte ? C'est mieux qu'un sanglier ;-)

      Supprimer
  12. Merci pour cette nouvelle bd, et ce que vous faites pour porter toutes ces luttes
    A bientôt sur Arles
    Norbert

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'habite à 40km d'Arles où j'ai fait quelques zétudes et où j'ai habité plusieurs années..
      souvent le samedi (ce matin par exemple) au marché..
      donc qui sera "bientôt sur Arles" et quand?
      La bd très bien.
      denis

      Supprimer
  13. hop là, on continue !!!!

    RépondreSupprimer
  14. Simpliste et ennuyeux.

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour cette BD superbe, pour votre engagement dans cette lutte locale, dont les enjeux sont porté.es ici dans leurs complexités et contradictions possibles, et votre sourire. (Je relaie sur l'USDMHD, centre d'étude des affects, narcissismes et économies alpines funestes. Page dédiée à LGA: http://usdmhd.org/ph/ois239.php

    RépondreSupprimer
  16. Magnifique... Vivent les SLT, Lordon et les marmottes !

    RépondreSupprimer
  17. Super, un gros merci, rendez-vous pris!!

    RépondreSupprimer
  18. Très beau travail d’aquarelliste, très bon reportage sur une ZAD de haute montagne mais attention, toutes les causes ne se valent pas, on peut être contre le téléphérique de la Grave, contre les mega bassines et pour le Lyon Turin.

    RépondreSupprimer
  19. Merci pour ce travail que je trouve excellent, beau et qui décrit si bien ces paradoxes que nous vivons en montagne. Continuez vos BDs et vos actions autant que possible s'il-vous plaît!

    RépondreSupprimer
  20. Très beau travail les peintures sont magiques j aime la montagne et tes images me transport directement .Bravo !!!!

    RépondreSupprimer
  21. Très puissante évocation de cette juste lutte pour préserver la montagne, avec une mise en image superbement composée, et un récit croisé qui résonne par sa pertinence. 👊✨

    RépondreSupprimer
  22. La cause est belle. Mais commencer avec cette tanche de Lordon, ça pique. Continuer ensuite avec une citation de Trotski, le fondateur de l'armée rouge, responsable de la mort de millions de personnes, des anarchistes, des socialistes de toutes les nationalités de l'empire, pour les punir de pas se soumettre totalement au bolchevisme, c'est complètement con.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. peut-être parce que à la fin il faudra exécuter des millions d'ultra riches qui ne comprendront jamais rien pour que les milliards restant puissent vivre sur cette planète...mais c'est vrai les Soviets ont massacré pour le plaisir de le faire et pour faire taire ceux qui se révoltaient.

      Supprimer
    2. Gilbert Bernard Henri30 janvier 2024 à 23:50

      Hey gars faut réviser : les soviets (conseils/comités ouvriers locaux) c'est celles et ceux qui se sont fait dézingué·e·s par les bolcheviques dés 1918, car ielles étaient considérés comme trop révolutionnaires... Bon, c'est vrai le nom est resté pour camoufler l'imposture ursse, mais vide comme une betterave au fond des bois.

      Supprimer
    3. "vide comme une betterave au fond des bois" je meurs de rire je visualise la betterave je jure j'en peux plus, merci !!!!

      Supprimer
  23. Bonjour
    Peut on acheter cette bd quelque part au lieu de la télécharger ?
    Merci

    RépondreSupprimer
  24. Magnifique BD pour une magnifique action! Merci à vous toustes

    RépondreSupprimer
  25. Ah mais quelle densité !!!!!!!
    bravo à toute l'équipe : l'anthropologue, l'aquarelliste, l'activiste, le philosophe, l'ornithologue, ....

    RépondreSupprimer
  26. Merci beaucoup pour cette belle et forte BD qui eéclaire une super action des Soulèvements de la Terre. Avec vous.

    RépondreSupprimer
  27. C’est une superbe BD qui montre la vie et la détermination du mouvement ! Merci de la partager !

    RépondreSupprimer
  28. Merci et bravo pour cette oeuvre belle et intelligente, je vais de ce pas lire vos autres BD et l'actu des soulèvements

    RépondreSupprimer
  29. Merci pour l’action le partage le contenu et la beauté !

    RépondreSupprimer
  30. Super.....mais pourquoi Google ???qu'est que ça vient faire la dedans ???? c'est pas très compatible avec les Soulèvements

    RépondreSupprimer
  31. Merci... Quelles inspirantes beautés ! Tant la forme que le fond 🙏 Ça fait pulser les cellules de vous lire !!! À nous de jouer 🤟

    RépondreSupprimer
  32. Quel plaisir à lire, à voir. Puisse ce glacier rester en l'état. La lutte paye

    RépondreSupprimer
  33. Encore cet univers joyeux malin et militant, avant la fin de celui qui vacille…. Merci beaucoup et bonnes ballades !
    (J’espère qu’il y aura d’autres expériences de ce type et qu’elles finiront par retourner les acteurs aujourd’hui nocifs )

    RépondreSupprimer
  34. Bravo ! Magnifiques aquarelles et tout a été dit dans les commentaires précédents. Bravo bravo.

    RépondreSupprimer
  35. Bravo et merci pour votre courage et implication dans la lutte contre les maffieux de tout bord.

    RépondreSupprimer
  36. Pas trop mon truc , les BD , sauf que là...beauté des aquarelles et justesse du propos : j'espère la trouver en librairie et ..l'offrir à mes enfants ! Merci de vous ,...de Nous !!

    RépondreSupprimer
  37. Je me suis arrêté au "demi-agneau". Protéger des glaciers mais se réjouir d'exploiter et massacrer des animaux pour un "plaisir gustatif" (animaux qui polluent en plus les hautes prairies alpines...), c'est cloisonner les choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nobody is perfect. le tout est de ne pas se tromper d'adversaire. on ne sera jamais totalement d'accord, entre nous, mais attention, nous diviser, c'est exactement leur jeu. Alors, je préfère celles et ceux qui se délectent d'un demi agneau, (même si ce n'est pas ma tasse de thé), à ceux qui ruinent l'élevage ovin de nos causses et hauts plateaux en spéculant sur les montages viciés du commerce mondial.

      Supprimer
    2. Bonjour,
      En effet, les Soulèvements de la terre défendent l’élevage paysan contre l’agro-industrie. Par ailleurs, en venant de l’anthropologie, ça serait vraiment étrange d’aspirer à l’abolition de toutes les formes d’élevage et de chasse. Dans le projet politique auquel je me rattache, disons, communaliste, et qui passe par une relocalisation et une redistribution massive du pouvoir politique, on imagine que certains territoires feront le choix de poursuivre des formes d’élevage, de chasse, et des intermédiaires entre les deux, tandis que d’autres s’en passeront. Mais en effet on n’est pas ennemi.

      Supprimer
    3. Défendre l'écologie en se baffrant de barbaque. Pourquoi ne pas être montés au sommet en hélicoptère aussi tant qu'à faire? Pas top niveau cohérence et crédibilité!!!

      Supprimer
  38. Les actes mais de fait aussi les mots et les images !
    Merci aux Soulèvements d'exister et merci à tous ceux qui nous protégent.

    RépondreSupprimer
  39. Tellement tellement merci pour ce travail : y'a le fond, y'a la forme, la BD est splendide et si riche.
    En la mettant à dispo de tous facilement, ça fait un sacré outil de comm grand public ! Je fais suivre très largement.

    RépondreSupprimer
  40. Comme à chaque fois, drôle, beau et saisissant de justesse ! A partager sans modération !!! Que cette lutte puisse aboutir favorablement au(x) vivant(s).

    RépondreSupprimer
  41. Superbe, lucide, drôle, comme d'habitude. Cela donne à ces luttes un visage plus simple, plus familier, plus réaliste... Plus accessible ! Merci Alessandro !

    RépondreSupprimer
  42. Superbe! Bravo pour ce beau récit et vos actions!

    RépondreSupprimer
  43. Bravo l'artiste. Je trouve quez c'est recherché pour une BD mais qu'il manque de temps pour montrer ce combat, que l'art n'est pas assez impliqué en général. Ce combat peut paraître impossible tant l'écart de puissance est énorme entre militants et industriels. Pourtant si on ne se bat pas pour la préservation de sites, l'ENFER ne peut que s'étendre !

    RépondreSupprimer
  44. Vraiment bien ! bravo et courage

    RépondreSupprimer
  45. une BD savante qui apprend à distinguer l'intérêt individuel de l'universel, qui apprend à comprendre que la solidarité permet les cordées bienveillantes et concertantes... constructives vraiment.

    RépondreSupprimer
  46. Juste dans les propos, et juste magnifique. Merci

    RépondreSupprimer
  47. Vous êtes le plus bel auteur de BD du moment. Vous lire redonne une force que notre quotidien nous hôte insidieusement.
    Merci pour vos couleurs, merci pour vos analyses, merci pour votre propos, merci pour votre humour et vos personnages.
    Vivre la lutte

    RépondreSupprimer
  48. Un grand plaisir pour moi aussi à découvrir cette BD, avec ses couleurs magnifiques, et des propos à la fois profonds et pleins de dérision. Ne va-t-elle pas être imprimée ?

    RépondreSupprimer
  49. Merci merci merci d'avoir partagé cela avec nous, tant de beauté, d'humour et d'amour, ça réchauffe!

    RépondreSupprimer
  50. Merci merci ‼️ tout simplement magnifique ‼️ . On lâche rien ‼️
    Christine

    RépondreSupprimer
  51. N'écoutez pas les mauvaises langues, c'est une belle œuvre ! Et j'aime quand il y a de telles actions ... pas seulement ... paroles, paroles, paroles ... comme le chanterait Dalida ! Une seniora de 79 ans qui pour rien au monde ne gravirait de telles hauteurs ! Que du plat !! Grand merci aussi pour la BD, les aquarelles, c'est superbes, avec de l'humour ... bravo ! Michèle

    RépondreSupprimer
  52. C'est magnifique. On a envie d'y être. Merci !

    RépondreSupprimer
  53. Beau boulot ! Mais j'avoue que le demi agneau ça casse tout. Ou du moins, à mettre sur la table le sujet, aurait-il fallu que celui-ci soit nourri (si j'ose dire) d'une réflexion, qu'il y ait une suite, un débat.

    On s'en sort pas de l'anthropocentrisme, hein ?

    .. bien que les zads depuis 10-15 ans, aient largement contribué à faire évoluer la question de la viande jusqu'à ce qu'elle devienne presque centrale, également politique, et non pas accessoire comme ici..

    N'oublions jamais que nous faisons partie de l'espèce animale "la plus hautement nuisible à l'harmonie et à la préservation de la biodiversité" (extrait de citation de Hubert Reeves). Et j'ajoute : la plus violente.

    RépondreSupprimer
  54. au sujet de Lordon: bien sûr un changement profond nécessite un engagement de masse, ce n'est pas très original, cependant c'est vrai. Au demeurant, l'inverse est aussi vrai: un engagement de masse nécessite un changement profond. Lorsque une idée s'empare des masses elle devient une force matérielle (Marx dixit).
    J'ai lu qu'au plus fort de la Révolution Française (bourgeoise et populaire) 'seulement' une 10% de la population y prenait une part active, les autres attendaient (wait and see), bref c'est une masse critique ;-)
    La pensée de F.Lordon me semble très surévaluée, sympa, mais sans plus, je préfère le regretté
    D.Graeber: pensée originale, je conseille vivement ses ouvrages.
    Salut et fraternité
    Denis

    RépondreSupprimer
  55. Grand merci 🙏🏻

    RépondreSupprimer
  56. Bravo pour cette lutte aux sommets. Belle BD.

    RépondreSupprimer
  57. Merci de partager un petit peu du quotidien de cette action, merci de mener ces actions et de nous inviter à les rejoindre, endormis dans notre quotidien, résignés, ou presque… jolie BD

    RépondreSupprimer
  58. Bravo pour le boulot ! C'est très beau.
    Et bien mis en scène, le scénario est bien rythmé, il y a de l'humour ...

    Il y a aussi de l'agneau :-) bah, c'est pas de votre faute si on vous a proposé cette nourriture. Et vous avez bien fait d'en parler, ça fait réagir les gens :) et ça fait même réfléchir ... C'est donc que là aussi, vous avez bien fait votre boulot.

    Merci ! Et bonne continuation, à vous et au glacier !

    RépondreSupprimer
  59. Bravo ! force et courage !

    RépondreSupprimer
  60. grand merci pour cette superbe BD qui engage bien http://lagrave-autrement.fr/ y a t il une collecte pour les prochaines dépenses ?

    RépondreSupprimer
  61. C’est très beau le dessin et la réflexion sur ce qui est méné, l’enfant est vraiment bien vu

    RépondreSupprimer
  62. "Il y a aussi de l'agneau :-) bah, c'est pas de votre faute si on vous a proposé cette nourriture. Et vous avez bien fait d'en parler, ça fait réagir les gens :) et ça fait même réfléchir ... C'est donc que là aussi, vous avez bien fait votre boulot." (com du 7-02 à 5h 15)

    Ben oui l'agneau avait déjà été égorgé, pi il était bien cuit, pi il était bien trop tentant, c'est la faute aux gentils organisateurs. Nous on ne mange de la viande que quand on nous en propose, mais nous on réfléchi : miam ;-)

    RépondreSupprimer
  63. Merci beaucoup. Je vous ai imaginé là-bas dans cette beauté. J'ai aussi bien souri et ri ! Merci à vous tous qui vous mobilisez... loin, bien loin des frustrés qui se moquent derrière leurs écrans

    RépondreSupprimer
  64. Emu, te remercie pour ton super travail: un dessin romantique à la fois modeste et raffiné, au service d'un scénario moderne et efficace. Fier d'être le 100e (commentaire)!
    Encore bravo, ciao

    RépondreSupprimer
  65. Je ne connaissais pas cette lutte, mais maintenant c'est chose faite. Bravo et continuez surtout !

    RépondreSupprimer