mardi 17 juillet 2018

Marché



















5 commentaires:

  1. Merci pour cette merveilleuse histoire dessinée ! je partage aussitôt (^;

    RépondreSupprimer
  2. Encore une réflexion de l'anthropologue jivaro, à chaque fois très instructive.
    Je vais aller faire un tour au marché pour voir si les tomates sont à prix libre.

    RépondreSupprimer
  3. :-) de voir Karl Polanyi en bonne place parmi la “grande quantité de récits mythologiques de ce peuple occidental”… de ce studieux anthropologue Shuar…
    …et on voit même qu'il n'a pas fait semblant d'étaler ses livres pour poser pour le dessin d'Alessandro Pignocchi, mais qu'il l’a lu… : “car Travail, Monnaie et Terre ne pouvaient d’échanger…” ( voir le chapitre 6. “Le marché autorégulateur et les marchandises fictives. Travail, Terre et Monnaie” de “La Grande Transformation” (1945)… ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    M'autoriseriez-vous à utiliser un extrait de cette planche avec des lycéens pour un cours d'économie sur le marché et la formation des prix?
    Je suis votre travail depuis plusieurs années et ce serait un plaisir de pouvoir l'utiliser en cours. J'espère susciter la curiosité des élèves et les sensibiliser à une approche plus anthropologique du monde économique.
    Bien à vous,
    Alice

    RépondreSupprimer